12 octobre 2017

VENDANGES 2017

Une année dont nous nous souviendrons, faite de rebondissements…

Première étape, les gelées d’Avril. Comme beaucoup de nos collègues vignerons, les nuits du 26 et du 27 Avril ont laissé des traces dans le vignoble. Mais à la différence de beaucoup, nous n’avons que très peu souffert, et c’est un moindre mal. 5 hectares touchés sur 20, cela nous laissait présager une récolte suffisante. Il ne restait qu’à attendre et espérer que rien d’autre n’arrive.

Seconde étape, un été passé à regarder le ciel. Les touristes s’en souviennent encore de cet été sur Bordeaux. Des chaleurs étouffantes pendant quelques jours, puis des orages de pluie les jours suivants, avec quasiment à chaque fois des alertes grêle. Mais une fois encore, pas de problème pour notre vignoble cette fois-ci.

Troisième étape, les vendanges. Et finalement quelles vendanges! De belles grappes, une belle maturité, des beaux degrés, des acidités maitrisés, une densité de couleur après extraction parfaite… De quoi finalement envisager un millésime 2017 encourageant au domaine.

Au final, malgré quelques péripéties climatiques et mécaniques (ne mentionnez pas cela devant Yannick et Maxime, qui risqueraient de perdre le sourire, avec leur machine à vendanger capricieuse cette année…), nous avons finalement pu tout vendanger dans les temps. Seule la parcelle gelée a dû attendre pour être ramassée car même si les raisins ont un peu repoussés, ils ont été ralenti dans leur course et la maturité s’est faite attendre.

Une petite note qui donne le sourire: cette photo d’un pied de vigne mi-rouge mi-blanc! Une trace de nos anciens qui remplaçaient les pieds morts avec ce qu’ils avaient, sans toujours savoir ce qu’ils avaient. Ici, un pied de merlot voisin d’un pied de sémillon, où les grappes s’entremêlent laissant penser à un pied mi-rouge mi-blanc. Vendangé à la main, une fois n’est pas coutume!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *