CHATEAU LA GRAVE DE BERTIN

UN DOMAINE IDÉALEMENT SITUÉ

Notre maison prend ses racines dans l’aire géographique de l’Entre-Deux-Mers, entre Bordeaux et St Emilion, où notre famille exploite le CHATEAU LA GRAVE DE BERTIN depuis six générations. Ce domaine occupe près de 20 hectares de vignes sur un terroir de graves argilo-calcaires et reste notre fierté.

Au milieu de paysages magnifiques, c’est ici que l’on trouve l’Appellation « Bordeaux & Bordeaux Supérieur », la plus vaste des 57 appellations du vignoble bordelais.

Cette localisation est un véritable atout pour le vignoble : des nappes phréatiques peu profondes apportent fraicheur et vitalité aux vignes, les Pyrénées et la forêt des Landes agissent comme barrières naturelles contre les intempéries et le climat océanique tempéré apporté par le Gulf Stream favorise un cycle optimal pour nos vignes.

DES CHAIS MODERNES ET SPACIEUX

Le chai de vinification est l’endroit où la magie opère et où le vin prend vie. Rénové en 2009, cet espace dédié de 300 m² accueille 11 cuves en acier inoxydables pour la vinification de nos récoltes, ramassées et triées avec soins.

Ces cuves, de 150 hectolitres chacune, sont toutes équipées d’un système de thermorégulation (contrôle de température) ce qui permet de les surveiller individuellement, que ce soit pendant les fermentations ou pendant l’élevage.

Cette période d’élevage intervient d’ailleurs à la suite des vinifications. Nos Bordeaux Rouges restent dans ces mêmes cuves  pendant 6 mois pour une extraction maximum des arômes et une purification des lies, avant leur mise en bouteille. Nos rosés sont aussi vinifiés en cuve mais nécessitent une période plus courte de cuvaison avec seulement 2 mois avant leur conditionnement.

 

Quant à notre Bordeaux Supérieur, un soin tout particulier lui est réservé. Dans un autre chai, plus discret, des barriques de chêne français accueillent la cuvée prestige du château, l’Héritage, pendant 12 mois supplémentaires. Ainsi, le vin prend une texture plus soyeuse, charnue, pleine de charme et d’arômes de fruit des bois propre au vin barrique, équilibrée par les arômes de chauffe, le fameux boisé…

TERRES DE VIGNES

Le terroir comprend deux aspects qui caractérisent essentiellement un vin : le type de sol et le cépage.

Notre vignoble s’étendant sur les communes de Cameyrac, St Sulpice et Montussan dans un rayon de 5 kilomètres autour du Château, il en résulte une complexité de sols et une diversité géologique qui explique la complexité de nos vins.

Notre sol est constitué en majorité de terres de graves et d’argile-calcaire qui sont très favorables à la vigne. Les racines de la vigne doivent en effet aller puiser des forces en profondeur pour leur cycle. Et les graves sont idéales pour cela. Plus bas dans le village, certaines parcelles sont constituées de terres argileuses, un type qui a la particularité d’avoir de bonnes réserves en eau.

Coupe transversale de sol gravelo-argilo-calcaire

Ainsi, ce type de terres favorisent l’utilisation de trois cépages nobles typiques du bordelais pour des vins harmonieux, élégants et intensément aromatiques.

Le MERLOT, planté à 70% dans le vignoble, est un cépage qui murit précocement. Les terres argileuses, très fraiches, lui permettent d’apporter de la couleur, de la souplesse ainsi que des arômes de fruits rouges qui restent longtemps en bouche et ainsi d’exprimer tout son potentiel.

Le CABERNET FRANC, planté à 20%, apporte quant à lui une complexité à l’assemblage ultime. Arômes de framboise et violette viennent se mélanger à une fraicheur et une finesse très souple en bouche.

Le CABERNET SAUVIGNON, planté à 10% et dernier cépage de l’assemblage, vient affiner le tout grâce à sa structure tannique ample, ses arômes de fruits noirs tel que le cassis et la réglisse. Sur des sols graveleux, ce cépage en retire une chaleur qui vient optimiser la maturité.

Une complexité à retrouver dans nos vins…

HISTOIRE DE FAMILLE DEPUIS 1895

1895

Issu d’une famille de vignerons indépendants implantée depuis six générations sur la commune de  Saint Sulpice et Cameyrac, le domaine viticole voit le jour dans les années 1895 autour de la maison familiale, visible sur nos étiquettes : premières petites parcelles de vignes plantées, un petit chai aménagé dans l’ancienne grange avec quelques cuves en béton pour un vin produit à très petit volume et vendu seulement en vrac.

1976

Le nom du domaine n’apparaît qu’en 1976 où Michel Furt (à dos de cheval sur la première photo), commercialise sa première bouteille sous ce nom de château: « La Grave » est un clin d’œil au terroir en dominance sur la commune et « Bertin » est le lieu dit où se situent la maison et les premiers chais.  À cela s’ajoute la construction d’un nouveau chais avec l’installation de 4 premières cuves en acier inoxydable.

1997

En 1997, Yannick Furt, l’actuel propriétaire,  reprend la propriété de son père et entreprend de gros investissements en quelques années. Il agrandit la surface de vignes exploitable passant de 10 à 19,4 hectares, achète de nouvelles cuves inox, installe une méthode de contrôle de températures pour son parc de 11 cuves, change de machine à vendanger et développe la vente en bouteille.

2009

À partir de 2009, Yannick et sa femme Nadine se font successivement rejoindre par Maxime puis Sébastien, leurs deux fils, apportant chacun une pierre à l’édifice familial: Maxime sur la partie production, Sébastien sur la partie commerciale du domaine. Cette arrivée a aussi favorisé un agrandissement des installations, avec la construction d’un bâtiment pour le stockage des bouteilles et la rénovation d’un espace de dégustation.

2016

En 2016, notre domaine se développe et devient « MAISON FURT » avec la création d’un collectif de vignerons, COULEURS CHATEAUX. Notre nouvelle structure de vente commercialise alors  les vins de partenaires vignerons aux côtés des vins de notre domaine. Tous ces vignerons, comme nous, travaillent en famille afin de faire perdurer une histoire ancestrale. Une seule ligne directrice et une seule philosophie : mettre en avant les couleurs de nos châteaux.

Aujourd'hui

MAISON FURT, avec l’histoire du Château La Grave de Bertin, représente donc aujourd’hui l’héritage de notre famille: une passion des vins de terroir, pleins d’authenticité et de caractère. Aujourd’hui, nous revendiquons encore plus l’attachement aux racines de notre vignoble, de notre terre, au travers de nos vins et de ceux de nos partenaires vignerons. Tout ceci est fait en restant à taille humaine, indépendants et à l’écoute de nos clients…

1895CREATION DU VIGNOBLE
6GENERATIONS
20HECTARES
105000LITRES PRODUITS PAR AN